1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

Comment vous préparer pour devenir freelance à la rentrée

Publié le 21 août 2017 / Écrit par Julien Lucas

Les rentrées de septembre, c’est un peu comme un début de nouvelle année. C’est le moment où est on plein d’entrain et de projets. Je suis bien rechargé, relaxé, et maintenant c’est le moment de l’action. L’économie va repartir, je suis dans mon starting block, et je veux faire un bon départ. Comme toi j’imagine.

J’espère que toi aussi tu as mis un peu à profit le mois d’août.

Mon ambition pour cette rentrée et l’année 2018, c’est de vraiment développer mon entreprise, je veux atteindre le plafond de chiffre d’affaire auto-entrepreneur. J’ai aussi de nouveaux services d’applications web dédiés aux startups de prêts, ça devrait élargir ma clientèle.

Si ton projet est de te lancer en freelance en cette rentrée, alors j’ai quelque recommandations qui sont du genre à pouvoir vraiment booster ton chiffre d’affaire.

Comment

Avoir vos documents prêts

Il y a quelque quelque documents essentiels dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre business. Au minimum vous avez besoin de:

  • devis
  • de facture
  • un document de propriété intellectuelle déclarant quand et comment le client acquiert la propriété
  • Puis d’une clause de non-divulgation
  • Et un document de proposition commerciale

Avoir vos procédures d’entreprise

C’est une des choses avec lesquelles j’ai lutté à mes débuts en freelance. J’ai crée un processus d’embarquement client, de premier meeting, de paiements, acomptes, une méthode de travail, mais ce n’est qu’en l’expérimentant que j’ai pu les raffiner et être efficace.

Ne te fais pas trop de souci d’avoir tout à l’avance. Quand ça sera le moment de cette tâche, juste écrit tout clairement dans un document, et parle à ton client de comment s’est de travailler avec toi.

Tu dois avoir une procédure, tu ne veux pas passer pour un amateur dont on pense que c’est sa première fois. Les gens pourraient se dire que c’est dangereux de travailler avec toi.

Avoir ces documents rendra non seulement votre vie plus facile, mais ils vous percevront aussi comme bien plus professionnel. Et si c’est aisé de travailler avec vous et que vous faites du bon travail, ils pourraient avoir envie de revenir.

Publier du contenu

Tu n’as pas encore de solide présence en ligne? Il faut que tu t’y mette.

Les freelances qui réussissent le mieux ont une bonne présence en ligne. Ils sont créateurs ou au moins curateurs de contenu. Ils ont au moins un endroit où ils sont bons et constants. Twitter, Dribble, Github, ils ont un blog, une chaine YouTube, un endroit où ils partagent et ont une visibilité significative. Ils ont un endroit où ils ont de l’audience, des relations, où ils démontrent une expertise, une autorité.

Je recommande d’écrire surtout. Être capable d’écrire de manière concise et claire est une des compétences business les plus utiles que tu peux posséder.

Je sais bien —pour m’en servir moi-même— que les plateformes freelances, comme Hopwork, sont supers. Elles peuvent vous apporter pas mal de clients. Mais elles ne permettent pas de bien gérer sa carrière. Puis il est dangereux que tu dépende d’une seule source de clients. Si le robinet n’apporte plus de clients, comment vas-tu faire? Il te faut une audience.

Lire plus

Lire à plusieurs avantages, dont ceux-ci: ça génère de nouvelles idées de contenu, ça te permet de bien entourer, t’entourer de cerveaux brillants. Tu sais ce qu’on dit, on est la moyenne des 5 personnes qu’on côtoie le plus. Enfin, lire me motive à avancer.

Stephen King lui dit ça « Si tu veux devenir un meilleur écrivain, alors tu dois lire beaucoup. ».

Personnellement je lis surtout des livres business, mais aussi quelque fictions. Les gens disent que les fictions sont une perte de temps. Je crois pas. Une bonne fiction peut vous apprendre autant ou plus qu’une non-fiction.

Tu ne sais pas quoi lire? Je te recommande de jeter une oeil à ma liste de 17 recommandations de lectures.

Déterminer comment vous voulez vivre puis travailler en revenant en arrière

C’est toi qui décide en indépendant. Tu as de la flexibilité, de la liberté, il te faut en profiter.

Veux-tu voyager à travers le monde? Tu peux le faire aisément en freelance. Tu veux être le meilleur papa ou maman pour tes enfants? Tu veux travailler dans les espaces co-working les après-midi? Tu préfères travailler chez toi? Tu veux être un freelance qui crée aussi ses produits?

D’abord imagine comment tu veux vivre, ensuite détermine comment tu vas arriver là, puis travaille en revenant en arrière. Combles les trous.

En freelance il est facile de tomber dans le piège de ne faire que de travailler, puis 2, 3, 10 ans passent et tout ce que tu as fait c’est rester assis sur ta chaise de bureau.

Nous n’avons qu’une seule vie… Il ne faut pas la gâcher.

Paradoxalement quand tu prends le temps d’avoir une vie, tu deviens plus productif quand c’est le moment de travailler.

Avoir confiance en l’avenir

Vous ne savez pas de quoi demain sera fait en freelance. Ça peut rendre anxieux. Mais il ne faut pas.

Laisses-moi te raconter un peu d’histoire à propos de confiance en l’avenir. Durant très longtemps l’économie ne connaissait pas de croissance. C’était quasiment le calme plat.

Puis il y a environ 500 ans, on a commencé à changer de mentalité et faire les choses différemment en économie. On a commencé à faire crédit sur l’avenir. Il était désormais possible pour un entrepreneur d’emprunter de l’argent à la banque en disant qu’il allait monter une entreprise qui vends des sacs par exemple, et il rembourserait son crédit plus tard. C’était un pari de confiance en l’avenir. Et c’est comme ça que la croissance économique et la création de valeur ont progressivement explosé pour l’humanité.

J’ai lu ça dans Sapiens, livre de Yuval Noah Harari, une tuerie.

En freelance, j’ai appris qu’il ne faut pas penser que le monde n’a pas d’argent à envoyer pour toi, que c’est pas possible, car tu vas te limiter toi-même. Tu vas prendre des projets one shot qui paient mal et ne t’aident pas à développer ton entreprise. Tu prends de mauvais clients, car tu as peur de manquer. Tu joue petit. Tu te bride. Il faut rapidement sortir de la mentalité du freelance en mode survie, et changer de « braquet » pour faire décoller ton entreprise.

Et ça c’est un problème d’abord mental je trouve. Il faut se décomplexer, charger ses tarifs, et envoyer « du lourd ».

Votre job c’est de vendre à vos clients un meilleur futur qui n’existe pas encore (tout en étant intègre et éthique évidemment).

C’est tout pour aujourd’hui. N’hésites pas à m’envoyer un email ou interagir sur Facebook ou Twitter pour me dire ce que tu penses de l’article ou ce que tu aimerais dont je parle plus.

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes:


Vous avez aimé cet article? En voici un autre:

L’approche top 1% spécialiste vs. top 25% sur 2-3 compétences pour créer une activité pérenne