1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

C’est simple rabaissez vos rêves ou devenez plus compétent

Publié le 4 avril 2017 / Écrit par Julien Lucas

Ça va peut-être vous choquer ce que je vais vous dire, mais je trouve qu’il n’y a rien d’extraordinaire à créer une vie selon vos propres termes. Je sais, le quotidien pour y arriver est parfois très difficile. Je sais ce que c’est de ne pas avoir d’argent pour payer ses factures.

Mais ça n’a rien d’extraordinaire. Cependant cela demande du focus. Chaque jour. Et cela prend du temps. Des années.

Deux mots qui font peur: des années. Et alors?

Quand vous cherchez à créer une vie selon vos propres termes, peu importe la vitesse à laquelle vous progressez et élevez vos revenus. L’important c’est ce que vous puissiez faire chaque jour ce que vous aimez.

C’est

Quand l’argent n’est pas votre principale priorité, que vous vous faites chaque jour ce que vous aimez, alors après quelque années votre succès se maintient. Il n’est pas éphémère.

Passer 1400€ en 1 mois à 2500€ en 15 jours

Je ne m’enflamme pas, j’ai un succès extrêmement modéré (la principale mesure du succès étant l’argent sur le compte en banque). Je considère même que vu le temps et les efforts que j’ai fait, le temps passé, les sacrifices que j’ai fait, à 35 ans j’ai plutôt échoué dans la vie. Mais je le vis bien, j’aime bien mon quotidien.

Ça fait bientôt 6 ans que j’ai quitté le salariat. J’étais conducteur de bus avant. Je gagnais 1400€ net par mois. En comptant toutes mes primes et avantages, j’arrivais à 21000€ annuel. Ça me paraissait un bon revenu à l’époque.

J’avais l’impression de travailler dur (ou plus exactement je souffrais de la routine, du stress, et de la connerie humaine inimaginable qu’on rencontre dans les transports urbain) pour mériter mon salaire. L’entreprise faisait ce qu’elle voulait avec mon temps. Je pouvais venir le matin de 6 à 7 heures, puis rentrer chez moi, pour revenir à 11h jusqu’à 20 heures. Puis redémarrer le lendemain de 6 à 13 heures. Ma vie était totalement sous leur contrôle.

Aujourd’hui je suis freelance depuis 2014, il peut m’arriver de signer des deals à 2500€ brute, ou plus, pour 15 jours (intensifs) de développement web. D’ailleurs, je m’aperçois que je n’ai même pas des tarifs assez élevés par rapport à la valeur que je délivre. Quand je me compare à d’autres développeurs ou designers freelances qui font le minimum syndical, des prestations de design basique, ou écrivent un JavaScript de niveau expert mais qui leur prends 1 heure, et qui gagnent confortablement leur vie, je me dis que je ne charge pas assez mes tarifs.

Pendant une période, il y a quelque mois, je vendais des sites internet à des prix cassés (tous les freelances débutants font ça). Je pouvais même pas me payer à la fin du mois. Puis maintenant je peux délivrer à mes clients un site web qu’ils auraient payé 3 fois plus cher en agence (en travaillant 3 fois plus que prévu, mais je devient de plus en plus efficace). Plutôt que de me montrer de la gratitude, j’ai parfois récolté le manque de respect de mes clients. Je pense qu’ils devaient avoir l’impression de m’avoir bien eu.

Si je raconte tout ça, c’est que je veux vous dire tout est relatif sur le marché. Il n’y a pas forcément à en baver pour obtenir des revenus élevés. On a pas non plus ce qu’on mérite. Tout est histoire de compétences. Mais attention, vous pouvez être extrêmement compétent, si vous vous vendez mal, les gens profiteront évidemment de vous. Il vous faut aussi bien savoir vous vendre. Comprendre combien vous rapportez réellement aux gens en retour. Comprendre le marketing. Comprendre basiquement comment l’économie fonctionne.

Affutez vos compétences

Les compétences difficiles à acquérir, raffinées, développées, rares et de valeur sur le marché: c’est le pouvoir.

Ça prends des années de passer d’amateur, à débutant avancé, à compétent, à expert. Puis arrive un moment où vous arrivez à délivrer massivement de la valeur, sans beaucoup d’efforts, sans avoir forcément l’impression de bien mériter votre salaire.

Bien sur je travaille dur pour mes clients, très dur, parfois même trop dur, comme ce mois-ci où j’ai travaillé 210 heures en 3 semaines. Mais je me dis qu’en fait je ne vends que du code (je suis développeur front-end). Sauf qu’apparemment ça apporte à mes clients des milliers d’euros de leur côté, ou à leurs propres clients. Donc je comprends qu’apparement je le mérite.

Parfois je me dis que mon salaire d’avant, de conducteur de bus, je le gagnais mieux. Je souffrais plus. En tout cas comme ça qu’on peut penser parfois.

Ça n’a rien d’extraordinaire de créer une vie selon ses propres termes, son indépendance financière.

Aujourd’hui tous les gens dans mon entourage gagnent 30, 40, 50 parfois 80000€ par an. Ils voyagent un peu partout dans le monde, à San Diego sur un coup de tête pour recharger les batteries. Ils décident de ne travailler que 30 heures par semaine, tout en gagnant 4000€ par mois. Ça leur a pris des années pour arriver là, mais aujourd’hui c’est l’état naturel des choses pour eux. Ils ont le réseau, les compétences, le portfolio, le trafic…

Si vous n’êtes pas satisfait d’où vous êtes dans la vie, si vous voulez quitter votre emploi, changer de carrière, ou gagner plus pour avoir un lifestyle différent, il n’y a pas de formule magique: développez vos compétences. Sacrifiez des week end pour travailler, passez moins de temps avec votre famille, regardez moins de Walking Dead à la TV, lisez plein de livres, et dans quelque années votre rêve pourrait être une réalité. Ou pas. En tout cas vous aurez de meilleures compétences. Et les compétences: c’est le pouvoir.

« Vous devez soit modifier vos rêves ou magnifier vos compétences. »—Jim Rohn

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes:


Vous avez aimé cet article? En voici un autre:

10 puissantes leçons que j’ai aimé tirées de « Tools of Titans »