1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

Guide pour créer un business freelance qui fonctionne selon vos propres termes

Publié le 13 juillet 2016 / Écrit par Julien Lucas

Les freelances commencent généralement en étant juste des exécutants. Mais l’objectif est de créer un business d’expert, et un business qui fonctionne selon vos propres termes. Comment vous réalisez ça?

Qu’est-ce qu’un business qui fonctionne selon vos propre termes? Pour moi c’est attirer les projets et clients qu’on aime, qui valorisent notre expertise, notre style, qui payent bien. Bref au final c’est construire et la vie qu’on veut — sachant que le travail représente une large part de notre vie.

Beaucoup de freelances sont juste embauchés pour être des exécutants. Ils subissent trop, ils sont mal payés, et la relation client est a sens unique.

Ça vient d’une mauvaise communication, d’une manière de « se packager », du positionnement marketing, de ne pas se rendre rare, différent, ou de notre portfolio qui attire ces clients là.

Le but de se guide est de vous aider à créer un business qui fonctionne selon vos propres termes, et ainsi créer une vie que vous aimez. Je suis en train d’y arriver moi-même, je voulais partager avec vous mon expérience.

Guide

1. Avoir un minimum de portfolio

Personne ne vous embauche si vous n’avez pas un minimum de travaux à montrer.

J’ai commencé avec juste avec mes articles de blog montrant mon expertise entrepreneuriale, et mon blog en lui-même designé et codé par moi-même sur un framework WordPress.

Mon premier client a été une lectrice de mon blog.

Mais si vous n’avez pas de projet client à montrer, vous pouvez par exemple faire un redesign d’un site d’une entreprise connue, une étude de cas, ou démontrer votre expertise avec des articles de blog. Ça peut suffire à obtenir votre premier client.

Ensuite construisez un portfolio de projets où vous avez apporté pleinement votre expertise, votre vision, votre style.

Il faut que tu montres dans ton portfolio des projets où tu n’as pas été juste un exécutant. Pour en arriver là, tu as donc besoin de concevoir et proposer tes propres solutions à tes clients. J’en reparle au point #3.

2. Se spécialiser

Ma spécialité c’est l’ux design et le développement front end, et je suis aussi  stratégiste digital, c’est à dire que j’aide mes clients à atteindre leurs objectifs business. Et je travaille avec entrepreneurs indépendants et petits business. Voilà, c’est ma spécialité, et c’est le type de gens que je vise spécifiquement.

Spécialisez-vous, mais ne vous présentez pas comme un technicien. Parlez aux réels besoins des gens. Mes clients ne me demandent jamais quelles sont mes compétences. En même temps pas besoin, ton portfolio montre de quoi tu as été capable dans le passé.

Les meilleurs freelances se focalisent dans des niches.

3. Concevoir vos propres solutions

Vous devez penser comme un entrepreneur pour créer un business de freelance selon vos propres termes.

Il y a deux manières d’être freelance:

  1. Chercher des missions et des clients ayant déjà un cahier des charges précis, vous fixez un tarif, et donc vous exécutez seulement.
  2. Offrir aux gens et entreprises vos propres solutions confectionnés en identifiant besoins, leurs problèmes, leurs désirs. Là vous apportez vraiment toute votre expertise et votre savoir. Mais il faut être beaucoup plus polyvalent. Exemple: vous n’êtes pas juste codeur, vous êtes un expert qui créer des logiciels SAAS métiers sur-mesures pour vos clients. C’est vous qui proposez ça. Dans le deuxième cas, il y a une approche beaucoup plus entrepreneuriale.

Qui apportes plus de valeur, facture plus cher, et maitrise plus la situation et entre ces 2 approches? La deuxième évidemment.

Je n’aime pas être juste un exécutant. Disons que c’est occasionnel. Pour créer un business selon tes propres termes il faut sortir de cette mentalité d’exécutant. Ne plus subir la vision des projets des autres.

Votre défi quand vous construisez un business freelance: sortir du schéma de l’exécutant.

4. Maitriser le processus de travail

Mon processus de travail est inscrit sur mon site web, et plus en détail dans mon guide de démarrage pour travailler avec moi. Le client sait exactement où il va si nous travaillons ensemble. Quand un client travail avec moi, ça veut dire qu’il accepte ma méthode travail.

Vous devez concevoir un processus de travail, de l’embarquement du client, jusqu’à la livraison finale. Et vous avez à communiquer clairement votre processus durant le projet, pour que le client ne soit pas perdu. Vous devez le guider, lui expliquer où en est projet, quelles sont les prochaines étapes, combien de révisions de design vous avez déjà faites, ect…

Pour communiquer mon processus de travail j’utilise des documents que je donne à mon client avant et durant le projet. Voir point en dessous.

La clé d’un projet à succès, c’est la gestion de projet, une bonne communication entre vous et votre client. Vous êtes l’expert, fonctionnez selon vos termes.

J’améliore mon processus à chaque fin de projet.

5. Avoir vos documents prêts

Je vous recommande vraiment les documents de The Prescription Projet. C’est payant, ce sont une dizaine de documents pré-conçus et à personnaliser vous-même. Avec ça vous serez prêt à relever les défis avec vos clients.

En tout cas, créez vos documents business. Les classiques factures et estimations, mais ayez aussi un guide de démarrage, média kit, questionnaire découverte, plan du déroulement de projet, ect… ça a changé ma vie de designer freelance d’utiliser ces documents.

6. Donner à votre client ce qu’il veut

Les demandes clients ont des demandes parfois farfelues, voire folles.

Le client n’a pas conscience des contraintes, des avantages et inconvénients de ce qu’il demande, des compétences requises. Ça peut rendre fou. Souvent c’est juste que le client est ignorant. Mais ses idées et son inspiration ne sont pas forcément mauvaises. Si vous arrivez à comprendre ce qu’il veut, et transformer ça grâce à votre savoir, vos compétences et expertise, vos clients vont vous aimer, ils auront eu l’impression d’être entendus.

J’ai appris qu’en design, certes il y a des règles, cependant il y a aussi une part importante de goût. C’est subjectif le design et métiers créatifs. Votre client a une vision différente de la votre. Vous êtes l’expert, mais soyez flexible.

Le talent sans clients satisfaits c’est l’échec en business.

7. Éduquer vos clients

Bien sur il y a aussi de vrais cons, mais on essaye de les repérer et les éjecter avant que l’argent soit en jeu. Sinon le reste du temps votre client se comporte comme vous le traité.

Apprenez à votre client comme fonctionne les choses, montrez-lui la vision globale, expliquez les avantages et inconvénients. Communiquez lui bien votre processus travail. Et bien sur, gardez un bon comportement avec lui, il sera amené à en faire de même. Normalement.

Si vous apprenez à vos clients comment être de bons clients, ils se comporteront comme de bons clients.

8. Créer une formidable présence en ligne

Vous ne pouvez pas faire dépendre votre business de ces plateformes freelance et autres agences freelance pour créer un business selon vos propres termes. Moi je les utilise parfois, quand c’est nécéssaire pour pouvoir manger à la fin mois, mais j’évite au maximum.

Si vous voulez pouvoir vendre toute votre expertise et votre savoir, ça aide grandement de créer des articles, des ebooks qui montre votre expertise et qui éduque votre client.

Vous n’avez pas besoin de bloguer beaucoup. Une fois par semaine c’est bien. Ou même avoir juste quelques articles ça peut déjà être bien pour recevoir un peu de trafic. Ça augmente la confiance de vos clients en vous, ça créer de la crédibilité, les gens voient vos idées, votre personnalité. Ça permet recevoir quelques demandes clients de qualité.

Une formidable présence en ligne fait une énorme différence pour avoir du succès comme freelance.

9. Créer une liste email

Rien de mieux qu’avoir votre liste email pour entretenir une relation privilégiée avec votre audience, rappeler à vos abonnés que vous existé, leur faire des offres business.

C’est tellement plus facile de vendre et travailler avec des gens qui vous connaissent déjà,  qui ont demandé à recevoir des news de vous, à qui vous avez déjà donné sans rien demander.

10. Avoir confiance en vous

Il faut du caractère pour être freelance, affirmer vos limites, apporter votre expertise, savoir négocier.

Il faut être souple et écouter, mais il faut savoir dire non parfois au client parfois quand il demande quantité de changements ou modifications qui sont juste des caprices ou des coups de têtes pas réfléchis.  Si tu es du genre inhibé, le freelancing va être difficile pour toi.

Si vous capable de vous adapter, de bien vous exprimer, de transmettre votre vision, de persuader vos clients, alors être freelance sera naturel pour vous.

11. Afficher des témoignages

Rien ne rassure plus et soulage mieux de scepticisme de potentiels clients que le témoignage d’un client satisfait.

Vous n’avez peut-être pas de témoignage client actuellement. Cependant vous avez peut-être un collègue ou un ami qualifié qui peut attester de vos compétences en 2-3 lignes. Ça vous aidera grandement.

Demandez des témoignages à vos clients qui portent sur les résultats quantifiables que vous les avez aidés à avoir. Exemple de mon 1er témoignage sur mon site freelance, même s’il ne montre pas de résultats quantifiables, il est plutôt bon: « hasard ou coïncidence mon chiffre d’affaire ne cesse d’augmenter ».

12. Planifier avant de designer (ou de réaliser le travail)

En design, j’ai appris que ça vaut la peine de passer beaucoup de temps à planifier le projet, définir la vision, les attentes. C’est incroyable à quel point un projet peut bifurquer pour une direction différente et meilleure, dérouler sans accros, et apporter de meilleurs résultats quand on investi bien du temps dans ce travail de recherche et planification.

«  Donnez-moi six heures pour abattre un arbre et je passerai les quatre premières heures à aiguiser ma hache. » — Abraham Lincolnl

13. Travailler dur

Créer un business qui fonctionne selon vos propres termes, c’est beaucoup de travail! Surtout au début.

Tant que vous n’avez pas un bon portfolio, une réputation, de solides compétences, c’est difficile d’avoir des clients, de bons projets, et bien se faire payer, et d’avoir votre expertise vraiment valorisée. Une fois que vous obtenez ces choses, ça devient plus aisé.

J’ai travaillé dur pour avoir enfin un business qui commence à vraiment me plaire. Souvent 70 heures par semaine. Je suis vendu plusieurs fois bien en dessous des tarifs du marché. Ainsi j’ai pu avoir des projets intéressants pour mon portfolio où j’apprenais énormément. J’ai travaillé deux fois plus que prévu sur certains projets.

Aujourd’hui mon portfolio n’est pas encore comme je voudrais. Mais ça avance. J’attire de meilleurs projets et clients. Je sais mieux fixer mes tarifs.

Et voilà, en suivant ces 13 points, vous créerez un business que vous aimez vraiment, un business qui fonctionne selon vos propres termes.

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes:


Vous avez aimé cet article? En voici un autre:

Avez-vous ce qu’il faut pour être propriétaire d’un business?