1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

La gestion du temps: comment elle peut éroder votre vitalité

Publié le 7 mars 2013 / Écrit par Julien Lucas

Quelle est le point commun entre les méthodes de diètes alimentaires et les méthodes de gestion du temps? Beaucoup ne fonctionnent pas. Quelle est votre relation au temps? Parfois c’est notre relation au temps qui est mauvaise, parfois c’est la méthode de gestion du temps qui est mauvaise. Parfois c’est les deux, notre relation au temps, et la méthode. Comment réussir à tirer le meilleur de votre temps?

Je ne suis pas quelqu’un d’obsédé par la gestion du temps. Pourtant, étant un entrepreneur seul aux commandes de mes activités, j’ai du m’y atteler. Depuis quelques mois j’ai essayé différentes manières de mieux gérer mon temps pour devenir plus productif:

  • Les jours focalisés
  • Les jours de repos
  • Le temps de travail défini
  • Catégoriser mon travail
  • Ne pas répondre aux emails tels jours.
  • Ect…

J’ai catégorisé ma vie, me suis mis à optimiser des taches pour savoir combien de secondes de productivité je peux gagner pour chaque jour donné. Ça pour 5-6 jours de la semaine, avec 1 ou 2 jours de repos le week-end. Ce que j’ai pu constater, c’est qu’en abordant le problème du temps de cette manière, le temps finit par vous dominer, et vous n’arrivez plus à véritablement accomplir.

La

Ne devenez pas l’esclave du temps

La gestion du temps peut être un grand piège, elle peut dévorer votre esprit, et au lieu d’augmenter votre liberté, elle peut la réduire. Elle peut fortement ressembler à un régime alimentaire. Vous partagez tout en petites portions, comme avec la nourriture.Vous travaillez 25 min, prenez 5 min de pause, recommencer 25 min, 5 min de pause, vous faites ça 3 fois, vous prenez 20 min de repos, ect … de manière à avoir la juste quantité de temps pour un résultat optimal.

Les régimes se focalisent sur l’apport alimentaire de façon à ce que vous perdiez plus de poids et soyez plus libre dans votre corps. Les méthodes de gestion du temps se focalise sur l’optimisation de tâches, de façon à vous débarrasser des tâches non importantes, afin d’être plus libre dans votre journée.

Le problème c’est que beaucoup de régimes ne fonctionnent pas. Même chose pour les méthodes de gestion du temps. Mais pour elles leur défaillance est difficile à cerner. Elle est insidieuse. Comment savez-vous qu’une méthode de gestion du temps ne fonctionne pas pour vous? Il y a un signe évident: vous n’arrivez pas à accomplir ce que vous voulez accomplir, ou alors la méthode est trop compliqué à maintenir, et vous laissez tomber.

Mais il y a un indicateur critique sous-jacent plus important qui est que vous avez l’impression de répondre à quelqu’un d’autre. Vous avez l’impression que c’est le temps vous dicte ce que vous devez faire. Plus vous travaillez pour le temps—plus vous êtes performant, plus obtenez du temps libre en retour. Cela vous semble familier ?

Rien que la pensée d’avoir un jour non structuré vous rend mal à l’aise (même si c’est en vacance). Appeler vos amis commence à devenir un objectif trimestriel. Vous vous sentez coupable de prendre du temps pour vous relaxer ou vous divertir—« travail » devient à peu près n’importe quoi dans votre journée.

Vous commencez à optimiser votre temps pour tondre la pelouse le week-end. Vous planifiez tout spontanément. Vous finissez même des tâches qui n’étaient pas sur votre liste à faire, juste pour avoir la satisfaction de les avoir faites.

Peut-être que ce n’est pas la méthode de gestion du temps le problème.

Avez-vous une mauvaise relation avec le temps?

Certaines personnes font des régimes une obsession, d’autres font de la gestion du temps une obsession. Le problème c’est que quand votre relation au temps est mauvaise, la méthode a un peu de réel impact. Cela peut supprimer votre inspiration, éroder votre vitalité, vous pouvez être occupé sans vraiment accomplir.

Votre calendrier peut vous dire, « aujourd’hui jour de haute priorité! » alors qu’en fait tout ce dont vous avez besoin c’est de simplement prendre une pause pour reconnecter avec vos parents, ou vous cuisiner un bon plat, et décomprésser. Vous bloquez 2 heures pour travailler sur un projet, mais le numéro de votre meilleur ami s’affiche sur votre téléphone. Conflit interne. « Je réponds ou pas? Ça va réduire ma productivité » Vous pouvez vous forcer à continuer alors votre cœur n’y est pas.

Votre liste de « à faire » devient plus importante que votre fatigue. Vous travaillez pour gagner du temps, et quand vous obtenez du temps libre, vous êtes trop épuisé pour l’apprécier. Socialement parlant, nous pouvons être productif et dans les délais, mais nous n’en devenons pas pour autant moins stressé ou plus satisfait. C’est l’obsession des « à faire ».

Posez-vous ces questions: Est-ce que ce je fais me nourris? Est-ce que cela me maintiens? ou Est-ce que je fais m’épuise et me vide?

Les méthodes de gestion du temps peuvent certainement faire des merveilles pour obtenir le plus de notre vie, elles sont parfois nécessaires, de même que nous avons besoin de bonnes habitudes alimentaires. Mais si votre relation au temps est mauvaise, ces méthodes vous rendent peut-être plus occupé, mais peut-être pas plus efficace dans vos réalisations, ou meilleur dans la qualité de ce que vous faites, sans parler de l’inspiration qui peut pas venir.

Focalisez-vous sur le temps de qualité

Il y a différentes manières d’aborder le temps et de concevoir sa relation avec lui, pour envisager la productivité différemment. Essayez de voir ou vous situez.

  • Mené par la quantité: Ceux qui utilisent leur système de gestion du temps pour industrialiser et produire, beaucoup, beaucoup et beaucoup de choses.
    Vs.
    Focalisé sur la qualité: Vous utilisez le temps pour créer de l’espace et de la liberté—ce qui vous permet ensuite de créer des choses plus significatives et substantielles.
  • Compétitif: Comparer votre productivité avec la productivité des autres.
    Vs.
    Auto-référent: Ce qui compte c’est ce que vous faites, et ce qui a de la valeur.
  • Le temps est une charge: Le temps libre est quelque chose que vous gagnez. Le temps vous est dispensé.
    Vs.
    je suis en charge: Les choses ont besoin de gagner votre temps et votre attention. Vous êtes le dispenseur de temps.
  • Transactionnel: Vous mettez du temps, vous obtenez du temps en retour.
    Vs.
    Relationnel: Si vous êtes en relation avec le moment—il y a le don et le reçu qui se déroule simultanément.
  • Logique: Le temps est seulement mesuré par l’horloge.
    Vs.
    Magique: Le temps peut être étendu et contracté avec l’énergie. Par pure intention vous pouvez accomplir une journée de travail en 2 heures, vous obtenez 1 heure de repos en 1 moment de contemplation. Vous pouvez faire que de formidables choses arrivent très rapidement.

Quand vous êtes clair sur ce qui active la joie en vous, la gestion du temps devient un moyen d’expression individuelle. « Faire du temps » devient un acte de service de manière à ce que vous puissiez être le meilleur pour ceux que vous servez. Abordez-vous le temps comme un mercenaire ou un artiste? Comme un soumis ou un visionnaire?

Le temps est là pour vous servir.

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes:


Vous avez aimé cet article? En voici un autre:

Avez-vous ce qu’il faut pour être propriétaire d’un business?