≡ Menu

L’approche top 1% spécialiste vs. top 25% sur 2-3 compétences pour créer une activité pérenne

creer-activite-perenne

Les gens qui ne réussissent pas sont soit des personnes qui n’ont pas envie d’accomplir des choses, soit des gens trop dispersés ou pas sur la bonne voie pour eux. Scott Adams (le dessinateur business derrière Dilbert, si ça vous parle) explique qu’il y a deux grandes manières de réussir professionnellement. Soit vous devenez un top 1%, soit vous devenez un quelqu’un qui fait parti du top 25% sur 2 ou 3 compétences clés utilisées ensemble.

Parlons de ces deux approches.

L’approche top 25% sur 2 ou plus compétences clés

Cette approche c’est de combiner une passion ou champ d’expertise (que nous avons tous), avec 1 ou 2 autres compétences clés. Comme être très bon vendeur, faire des speechs, ou développer de nouvelles compétences. Mais je pense que cette approche peut amener à créer une activité qui n’est pas forcément solide, fiable, pérenne à long terme.

Je pense qu’il vaut mieux devenir vraiment très bon sur une spécialité, et éventuellement se diversifier ensuite.

PLUS DANS BUSINESS

BUSINESS

4 raisons décisives pourquoi votre entreprise ne marche pas

BUSINESS

5 choses à faire maintenant pour avoir plus d’opportunités dans le futur

L’approche un top 1%

Gagner sa vie n’est pas facile. Moi j’ai mis des années, 5-6 ans, à trouver le truc qui me plait, auquel je suis assez bon (ou devenu assez bon plutôt) pour gagner de l’argent efficacement, rapidement, et qui est maintenable sur la durée. Car c’est ça qui est important, si vous créez une activité, il faut que ça soit viable à long terme. Il ne s’agit pas de créer un produit ou chercher le coup business qui va vous faire une rentrée d’argent temporaire, mais qui ne va plus rapporter, ou de manière trop faible, les prochains mois suivants.

Maintenant je suis développeur front-end, avec une autre spécialité WordPress, un peu designer aussi, et ces 6 derniers mois je n’ai pas attendu plus de 15 jours avant de trouver un nouveau client. Sur des contrats de 20jours à 1 mois me rapportant entre 2000€ et 3000€ (avant taxes). Suffisant pour gagner convenablement ma vie.

J’ai des lecteurs qui m’ont parfois demandé de les aider à créer leur activité. Et quand je vois leur site web, le gars vend tout. Mais en fait il n’est vraiment bon nulle part. Et il ne comprend pas pourquoi son activité ne décolle pas… On appelle ça le « Jack of All Trades »  en anglais. Il ne peut pas construire une entreprise pérenne avec cette approche.

« Le secret pour gagner beaucoup d’argent, c’est de trouver une compétence qui paye très bien, et d’apprendre à la maîtriser comme un virtuose. Savoir faire un peu de tout ne paye jamais autant que d’être vraiment très bon en une seule chose. » — D’après Jeremy Shoemaker.

Ce qui est bien c’est qu’une fois quand vous devenez un top 1% (ou vraiment très bon sur une spécialité), alors vous êtes efficace. Et donc vous avez du temps qui peut se dégager que vous pouvez consacrer à d’autres projets. Pour vous former, développer vos compétences sur des sujets connexes, diversifier votre clientèle.

Développez une vision à long terme de votre avenir professionnel!

Quand on a un projet de business, qu’on veut dire un indépendant, à son compte, je trouve que la partie la plus difficile c’est de choisir où aller pour les 2,3 prochaines années. D’avoir une vision. Je sais, vous ne savez pas où votre chemin va vous mener. Donc déjà il faut choisir quelque chose qu’on aime. Une fois que vous savez dans quoi vous voulez vous investir, alors mettre des centaines d’heures, être résilient à l’échec, garder l’envie de toujours apprendre plus, ce n’est plus insurmontable. Ça peut être plus ou moins long à gagner votre vie, mais vous savez que c’est la bonne voie, vous grimpez à la bonne échelle.

Par exemple, moi mes débuts en freelance ont calés les premiers mois. Je me lançais de zéro, et je n’étais pas certain de si je voulais devenir développer et designer. J’ai eu quelque rares clients. Puis un moment j’ai vu que ça me plaisait, que je pouvais devenir bon, et c’est à ce moment là que j’ai quitté mes expérimentations entrepreneuriales des années précédentes, pour me lancer à 100% dans le développement web. Je savais que c’était vraiment là où je voulais être dans 2 ou 3 ans.

Les 2 approches, top 1% et top 25% sont un peu « combinables » ensemble. Une fois que vous êtes vraiment très bon, efficace, sur quelque chose de spécifique, alors vous avez du temps que vous pouvez consacrer à un autre projet, l’apprentissage d’autres compétences, élargir votre type de clientèle. Ainsi vous rendez votre activité plus fiable, plus résilience surtout, et peut-être aussi encore plus rentable.

J’espère que vous aurez trouvé de l’utilité dans cet article. Partagez-le si vous aimez!

Et merci de m’avoir lu,
Julien

Vous considérez-vous comme quelqu’un d’aventurier et qui aime avoir le contrôle de sa vie?

Téléchargez mon guide gratuitement:
5 Leçons que J’ai Apprises pour Créer et Vivre de Mon Business d’Indépendant

Pas de spam. Pas de revente de votre email. Parole.

Vous pourriez aussi aimer…

Trouvez-moi sur les médias sociaux