1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

Comment combattre votre sentiment de ne pas être assez

Publié le 25 octobre 2016 / Écrit par Julien Lucas

Le monde est bruyant. Nous manquons parfois de reconnaissance. Voici quelque conseils pour vous réapproprier votre singularité, votre vie, et faire disparaitre ce sentiment que vous n’être pas assez.

Énormément de gens créent du contenu, font bouger les autres, il y a des milliers d’experts compétents qui disent au fond des choses assez similaires, et des choses similaires aux vôtres. Parfois je me sens noyé. Comme un grain de sable insignifiant dans le monde. J’ai le sentiment de pas être assez.

Parfois j’en viens à chercher une sorte de validation extérieure mélangée à ce besoin typique du freelance ou de l’indépendant isolé qui cherche à combler son besoin d’appartenance.

J’en viens à me dire que je ne suffit pas, alors que j’ai passé les cinq dernières années de ma vie à apprendre, me spécialiser, m’améliorer. Donc je crois que le problème vient d’autre part.

Le problème c’est qu’on passe notre temps dans la vie des autres, on les voit en voyage dans des lieux formidables dans le monde sur Instagram, on suis des gens sur les médias sociaux qui ont l’air de vivre une vie magnifique, on a l’impression que les autres experts sont plus valables que nous.

Comment

Il y a plein de gens intéressants dans le monde. Quand vous n’êtes pas constamment la tête dans la vie des autres, vous pouvez vous focaliser sur votre propre vie. Votre vie est intensifiée.

Voici 7 conseils pour combattre ce sentiment de ne pas être assez, vivre une meilleure vie, et être en position de faire un meilleur travail pour ce petit groupe de personne qui compte vraiment ce que vous faites (votre véritable audience, vos quelque clients)

1. Détox par le désabonnement

Jim Rohn disait que vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous côtoyez le plus. Eh bien, je crois que quand vous suivez trop de newsletters et comptes sur les médias sociaux, vous êtes la moyenne de rien du tout. Ça revient à juste se perdre dans le bruit.

Est-ce que vous suivez des personnes pour de mauvaises raisons? Désabonnez-vous une fois pour toute.

Je suis abonné à une poignée de newsletter. Quelque designers. Quelque entrepreneurs indépendants qui construisent un business et une vie intéressante (que je m’efforce de ne pas trop glorifier).

Vous avez un temps limité sur cette planète. Soyez beaucoup plus sélectif et intentionnel dans qui vous suivez.

2. Sachez l’unique direction dans laquelle vous voulez aller

Il y a quelque jours je lisais cette citation de Robert Greene « Vous ne pouvez persister sur 2 ou 3 chemins, donc évitez la tentation. » Je l’ai constaté, j’ai suivi plusieurs voies. Entrepreneur voulant vivre de ses formations, j’avais aussi envie d’être quelqu’un qui ferait pourquoi pas les salons d’entrepreneurs, comme participant, speaker, ce genre de truc, je voulais aussi être un designer, un développeur aussi. Et vous voyez, là, ça fait déjà trop de chemins.

Si vous voulez avoir un impact, vous devez vous concentrer sur les 2 % où vous pouvez avoir un impact.

C’est difficile car parfois on a tellement de projets différents, de compétences différentes, on arrive pas à compiler tout ça pour en faire une seule et unique voie. Mais ce travail sur l’unique chemin que vous gardez arrive inévitablement. Si vous êtes quelqu’un se bouge (et vous l’êtes je le sais) à un moment c’est inévitable.

3. À la croisés des chemins ne vous oubliez pas

J’ai déjà été à la croisé des chemins. La fois la plus cruciale c’était en 2011, quand je venais de me faire licencier de mon job de conducteur de bus. C’était soit je reprenais un job à la con, peu qualifié. Soit je créais ma propre voie.

Dans votre vie et votre carrière vous serez souvent à la croisée des chemins. Vous aurez le choix entre votre propre aventure et le chemin de la moindre résistance. La plupart des gens vous encourageront à prendre le chemin sur. Après tout il faut payer des factures, c’est compréhensible.

Mais en la jouant toujours sur, vous finissez par plaire à tout le monde en surface, et laisser tomber la personne qui est en jeu: vous-même

4. Passez plus de temps avec la famille et amis qui comptent

Je ne vois pas vraiment d’amis. J’ai surtout des amis virtuels que je ne vois jamais. Je parierais que c’est un peu ton cas aussi.

Ça fait du bien de passer du temps avec des gens qui nous apprécient pas pour la valeur qu’on donne, pas pour le côté business des choses, mais pour qui on est en tant que personne.

Je passe mon temps devant mon écran. Mais la vie est faite pour être vécue. Définitivement je devrais plus côtoyer dans la vraie vie les gens que j’apprécie et qui m’apprécient vraiment.

5. Aidez les autres à devenir eux-même

Je ne suis pas le genre de personne à donner un compliment et ensuite râler parce que la personne ne me suit pas en retour sur Twitter ou Instagram. J’aide les gens que j’apprécie vraiment à être pleinement eux même, et je n’attends rien en retour. Je ne cherche pas à gratter l’amitié.

C’est la même chose que fait aussi pour vous une bonne audience qui aime vraiment ce que vous faites.

Je trouve qu’en aidant les autres à devenir eux-même, il devient normal de vous donner ce droit à vous-même.

6. Développez une mentalité d’abondance

Le monde est un vaste endroit. Avec internet on peux avoir l’impression qu’on est jamais être assez pour les autres. Il y a toujours mieux que vous, plus compétent que vous. Plus cool que vous. Une vie plus stylée que vous. Ça amène la mentalité de rareté, qu’il n’y a pas de place pour tout le monde.

Il y a beaucoup de place dans ce monde, il faut juste vous focaliser sur votre petite groupe de personnes, votre audience, vos quelque clients. Si vous avez la mentalité de rareté (qui je pense est vraiment une vision du monde fausse et baisée), vous ne pourrez pas obtenir de l’abondance.

7. Bannissez la négativité

Je ne vais pas te sortir le conseil habituel « entoures-toi de gens positifs ». Oui, c’est un bon conseil. Mais là je veux parler de la négativité, ou de non-positivité envers toi-même.

Je parle là d’avoir vraiment confiance en toi, de croire en toi, d’être positif par rapport à ce que tu imagines possible d’avoir le droit de vivre comme vie et de réaliser dans ton business. Je m’aperçois que cette attitude positive vis à vis de notre valeur, de notre singularité, de qu’on s’estime capable et mériter, ça fait une grande différence pour réussir à développer un meilleur business.

Pour terminer

Soyez plus intentionnel avec votre vie. Si vous appliquez ces pratiques, votre propre vie reprendra de l’intensité, ce sentiment de ne pas être assez s’effacera. Au final vous ferez même un meilleur travail pour ce petit groupe de personnes, cette petite audience, et clients qui profitent vraiment de ce que vous faites.

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes:


Vous avez aimé cet article? En voici un autre:

Savez-vous trouver le bon équilibre vie et business en freelance?