≡ Menu

Comment attirer de nouveaux clients. Les stratégies qui ont fait mon bonheur

attirer-nouveaux-clients
J’ai un parcours atypique, et contrairement à beaucoup de designers ou développeurs freelances établis, je n’ai pas mes clients sur recommandation d’un confrère. Jusqu’à présent, j’ai eu 100% de mes clients grâce au marketing digital.

Ça fait quelque temps que je voulais écrire ça, partager avec toi comment j’obtiens mes nouveaux clients.

Certaines disent qu’il faut chercher à maitriser seulement une source pour obtenir ses clients (que Twitter, ou que les conférences par exemple). Moi, tant que je n’ai pas de clients à ne plus savoir qu’en faire, je considère toutes les sources de clients.

Alors désolé, je sais que ce n’est pas très glamour ou très enthousiasmant comme sujet trouver des clients. Mais je pense que ça peut t’être plus utile. Non?

Je te parle de ce qui fonctionne pour moi, et aussi à la fin de l’article la technique commerciale que j’utilise et qui je pense fait la grosse différence pour conclure la vente.

PLUS DANS BUSINESS

BUSINESS

4 raisons décisives pourquoi votre entreprise ne marche pas

BUSINESS

5 choses à faire maintenant pour avoir plus d’opportunités dans le futur

Mes stratégies pour attirer mes nouveaux clients

Twitter

J’ai eu une grande partie de mes clients grâce à Twitter. Je fais des recherches par hashtag, comme « cherche freelance », « cherche front-end », « chercher dev », et j’ai déjà travaillé avec des agences comme ça, ou récemment avec un particulier pour un excellent projet de reconstruction d’une plateforme web.

Je trouve que Twitter est fantastique pour connecter de manière personnelle avec les gens. Ensuite, le problème c’est qu’en 140 caractères il est impossible de comprendre le réel problème ou besoin des gens. Je leur dis donc un truc dans le style « Bonjour, je suis développeur front-end, dispo, intéressé, je peux en savoir plus à [email protected] ». Je met aussi l’adresse url de mon site web dans le tweet, pour qu’il apparaisse en vignette avec le tweet. 90% des gens m’envoient un email qui décrit le projet ou leur problème.

À partir de là soit je refuse le projet car pas assez intéressant ou pas qualifié, soit j’essai d’avoir un contact téléphonique, ou j’envoie un devis ou une proposition commerciale direct.

Ma liste email

J’ai déjà offert mes services à mes abonnés de ma newsletter.

Une fois j’ai envoyé une offre déjà toute construite. Un site web, tant de pages, avec identité visuelle, ect… j’ai eu une réponse rapidement, puis un bref contact téléphonique (trop bref même), et 3 jours après nous travaillions ensemble. Ça m’a même causé de petits problèmes de communication avec ma cliente car ironiquement je me suis laissé embauché trop vite, et j’avais pas eu le temps de bien lui expliquer le déroulement du projet. Elle était un peu perdue.

Je vous recommande fortement le combo blog/liste email. Ça vous permet d’avoir des clients qui vous choisissent parce que c’est vous, et ça vous permet de travailler en direct avec vos clients. Ce que je trouve bien agréable, si vous avez une très bonne organisation et une bonne méthode de travail.

Mes blogs

J’ai eu 50% de mes clients grâce à mon blog et ma liste email. 50%!

Les gens lisent un de mes articles, me disent qu’ils ont aimé, je reçois une demande freelance via mon site www.julienlucas.com. Autant dire que quand je les ai aidé à l’avance, qu’ils me connaissent déjà un peu, j’ai déjà plus de chances d’être choisi par mon client.

Ensuite comme toujours, j’échange un ou deux emails pour en savoir un peu plus, et je passe à un contact téléphonique amicale où on discute du projet. Très important: je parle aussi de mon processus travail (si la personne n’accepte pas mon processus de travail, je ne travail pas avec elle), du résultat final pour le client, et de comment se déroulerait le planning de travail.

Si vous n’avez pas de blog, je vous recommande vraiment de vous y mettre. Ça aide.

Les groupes Facebook

J’ai eu quelque jobs grâce aux groupes Facebook.

Voici 2 groupes très populaires, pour les web designers et graphistes, et les freelances en tout genre. Mais il y a plein d’autres groupes Facebook où trouver des clients. Voire même sur des groupes anglophone si travailler avec l’étranger ne vous fait pas peur. J’ai des amis Facebook (super ami) qui ont déjà fait ça avec succès.

Hopwork

Hopwork c’est la plateforme numéro 1 en France pour les freelances.

Pour être exacte, je n’ai pas eu de clients avec Hopwork, mais j’ai eu 19 opportunités de décrocher des jobs sur Hopwork (sans compter la fois où la sales manager de Hopwork m’a carrément appelé par téléphone pour me proposer un job). C’était de bonnes missions à chaque fois. Mais à chaque fois à ce moment là j’étais déjà complètement accaparé par un autre client.

Donc en fait, j’ai jamais eu de client avec Hopwork. Mais ça me parait une source de clients intéressante à considérer. Remplissez bien votre profil, avec des mots clés bien choisis.

Autres manières d’avoir un job ou trouver des contrat.

Les recruteurs spécialisés sur Linked In

Alors j’ai jamais eu de jobs grâce à Linked In. Mais j’ai eu quelque opportunités.

J’ai 700 contacts sur Linked In. Essentiellement avec d’autres freelances, développeurs, designers, des startupers, des CEO, des ressources managers. Mais aussi des gens qui n’ont rien à voir avec mon secteur (genre coachs, ou responsable qualité. Pour diversifier). Et j’ai aussi pas mal de recruteurs parmi mes contacts.

Je vous recommande d’avoir des recruteurs dans vos contacts. Ils se spécialisent dans un domaine précis (que pour les développeurs back-end, pour les développeurs sur des langages spécifiques, que pour les startups, ou que pour grandes entreprises, ect…). J’ai eu quelque opportunités de contrats freelances, que j’ai refusé (trop éloigné de mes valeurs, jusqu’à présent).

Bref, réseauter sur Linked In c’est chronophage en temps, mais ça peut être une source de clients potentiels en plus.

Les relations avec d’autres freelances

J’en ai vu souvent entendu dire chez les gens qui sont designer ou développeur depuis des années, ou issus du salariat, ou qui ont pleins de relations freelances, qu’ils ont 80% de leurs clients sur recommandation d’amis freelances. 80%!

Moi je n’ai jamais reçu de clients sur recommandation. J’ai jamais travaillé en agence, j’ai jamais été salarié, j’ai jamais rencontré d’autres confrères ou freelances (sauf sur internet).

Bref, je pense que ça vaut le coût d’investir dans votre communauté, d’aller à des conférences si vous êtes designer, développer, coach ou que sais-je.

Pour conclure des ventes, utilisez la puissance de la proposition commerciale

Tout ce que je vous ai cité sont des approches, après il faut conclure la vente. Et pour ça la proposition commerciale c’est très puissant.

Qu’est-ce qu’une proposition commerciale? Et si vous en faites, les faites-vous bien?

Il peut sembler que c’est la base du commerce et que tout le monde utilise ses documents de proposition commerciale, mais en fait peu d’indépendants et freelances en font. Parce que ça prends du temps (ça me prend 4-5 heures), et ça peut être un investissement en temps perdu. Cela demande de faire « ses devoirs », d’étudier le client, son business, comprendre son problème, et de créer un document de 2-3 pages où vous lui parlé du problème identifié, et de la solution personnalisé que vous avez conçue pour lui, avec une estimation du tarif.

Mais si vous le faites bien, bien personnalisé, vous vous différenciez tellement mieux des autres potentiels prestataires.

Autre chose. Une bonne proposition commerciale ce n’est pas lister les coûts de chaque chose. Ça le client s’en fiche. Ce que vous avez à faire c’est lui proposer une solution taillée précisément pour lui.

Son problème c’est peut-être qu’il veut plus de clients, qu’il veut créer son job, qu’il veut développer son trafic, qu’il veut un site web mais aussi un excellent SEO.

Une proposition commerciale personnalisée est très puissante pour remporter un contrat.

Quand je sens un bon client, un bon projet, je met le paquet pour créer une promotion commerciale taillée pour lui. Avec plusieurs offres dedans. Et ça m’a souvent réussi.

C’est tout pour aujourd’hui. Pas très fun comme article, un peu ennuyeux. Mais j’espère que ça a pu t’être utile.

Vous considérez-vous comme quelqu’un d’aventurier et qui aime avoir le contrôle de sa vie?

Téléchargez mon guide gratuitement:
5 Leçons que J’ai Apprises pour Créer et Vivre de Mon Business d’Indépendant

Pas de spam. Pas de revente de votre email. Parole.

Vous pourriez aussi aimer…

Trouvez-moi sur les médias sociaux