1 conseil/semaine où je vous apprends à construire un business individuel résilient et maintenable

J'aide les freelances et solopreneurs aspirants ou établis. Inscrivez-vous, c’est gratuit. Je partage mes expériences, mes recommandations. Garanti sans spam ajouté.

Un blog mal écrit est une garantie d’échec. Faites-vous ces 10 erreurs d’écriture?


Publié le 3 octobre 2013

Mettons nous d’accord, un blog n’est pas un business. Mais sans blog, vous aurez probablement plus de mal à développer votre business. Et sans bien écrire, vous aurez du mal à faire de votre blog un succès.

Écrire est difficile. C’est beaucoup de pratique est un long apprentissage pour comprendre l’effet et l’efficacité qu’ont vos écrits sur le lecteur. Un lecteur qui nous donne ce qu’il y a de plus précieux, son attention. Donc, comment ne pas perdre l’attention du lecteur, écrire d’une manière qui lui apporte de valeur, et lui donne envie de devenir un lecteur plus régulier?

Voici 10 erreurs dans l’écriture de vos articles qui vous conduisent à l’échec. 10 erreurs qu’il est facile de faire si vous n’y prenez pas garde.

1. Vous n’avez rien à dire

Le premier, évident, si vous voulez réussir dans le blogging, vous avez à donner aux gens ce qu’ils veulent.

Un

Ensuite, vient donc la question, mais qu’est-ce que les lecteurs veulent vraiment?

Ils veulent que vous leur apportiez une solution à ce qu’ils cherchent, même si tout ce qu’ils cherchent c’est de l’inspiration, ou rien d’autre que du divertissement.

Ils veulent aussi entendre ce que vous avez à dire. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont intrigués par ce que vous avez mangé hier soir. Ils aimeraient avoir votre opinion, ils veulent une personnalité derrière les mots qu’ils lisent. Sans ça, pas de connexion, entre eux, et vous.

Voilà pourquoi vous avez besoin d’excellentes fondations de blog, pour savoir ce que vous aimez, qui vous servez, et ce vous allez leur donner.


2. Vous n’êtes pas spécifique

Considérez ces 2 titres:

Comment créer un bon business.
Comment démarrer un business qui vous rendra libre en vous posant 3 questions cruciales sur vos fondations.

Lequel des deux aura pensez-vous le plus d’informations précises et en profondeur? Le second, il fait appel à notre désir inné d’entendre les détails.

La raison pour laquelle les lecteurs adorent voir les détails et des exemples c’est parce qu’ils accordent de la valeur à leur temps, et ils ne sont pas intéressés d’entendre une autre histoire classique de « comment faire pour » qui ne donne aucun exemple, ou qui ne montre pas ce qui fonctionne.

Dans vos écrits, vos exemples peuvent donner tout son poids à l’article. Si vous pouvez légitimer les revendications de vos titres avec un exemple détaillé, vous aurez alors vos lecteurs du début à la fin, et ils attendront en salivant votre prochain article.

Les clichés, et l’abstrait sont pénibles à lire et se retrouvent dans tous les types d’écriture.

Comment pouvez-vous mener vos lecteurs si vous ne menez pas par exemple?


3. Vous utilisez un langage trop complexe

Vous devriez écrire d’une manière simple, et n’utiliser de mot complexe que si vous y êtes obligé. Le simple n’est pas ennuyeux.

Articuler, et concevoir méticuleusement ses écrits est une bonne chose, mais parfois il est possible d’échouer en tant que blogueur en perdant son audience dans la complexité. Les gens n’ont pas le temps de faire une étude de votre contenu. Simple= compréhensible=efficace.

Utiliser des mots simples et aller à l’essentiel vous évitera de noyer vos lecteurs, et cela garantira aussi que plus de lecteurs liront vos articles du début à la fin. Ce qui est un point critique des blogueurs à succès, les gens attendent d’avoir de leurs nouvelles.

Pourquoi ne pas mettre ca en application? Dans votre prochain article, restez simple, n’utilisez de mot complexe, ou long que si vous n’avez pas d’autre option directe pour ne pas le faire. Écrire simple sera plus agréable pour vous, et pour vos lecteurs qui auront droit à l’essentiel bien plus rapidement.


4. Vos paragraphes sont trop chargés de mots

Ce point est très proche de celui du dessus. Être très spécifique ne veut pas dire surcharger vos paragraphes de mots. Je sais qu’en tant qu’auteur, un blog est un moyen de beaucoup s’exprimer, mais il y a une limite à ne pas dépasser ou ce que vous dites n’apporte rien au lecteur.

Les longs articles peuvent apporter beaucoup de valeur, et montrer votre talent. Faites juste attention de ne pas tomber dans le piège de parler trop pour ne rien dire.

Dans le blogging idéalement vous devriez garder vos paragraphes courts pour la même raison que vous devriez garder vos mots simples: ils sont plus faciles à lire et comprendre pour les gens.

Votre style d’écriture devrait donner aux gens ce qu’ils veulent, vous avez à servir et aider votre audience de manière efficace. Les gens ne veulent pas être confus, ils veulent de l’information nette. Donnez-en leur.


5. Vous avez une voix trop passive

Une erreur que je vois souvent sur les blogs qui échouent totalement à créer une audience, c’est l’absence de personnalité ou d’une « voix » dans les articles

Ils écrivent pour les moteurs de recherche de Google, mais si cela leur apporte du trafic, cela ne parle absolument pas au lecteur, et ils ne construisent pas d’audience.

Les gens s’adressent à leur audience en ligne de manières différentes. Vous pouvez être spirituel, sérieux, inspirant, sec, ect…

Comment voulez-vous parler face à votre audience? Qui êtes-vous? Que voulez-vous partager avec le monde? Quel est le véritable vous derrière cette voix?  Engagez-vous dans vos écrits.

« Les longues phrases ennuient les lecteurs. » Actif.
« Les lecteurs sont ennuyés par les longues phrases » Vous êtes passif, et ça plait moins.

Bien que vous ne pouvez pas toujours utiliser une voix active, en tant que blogueur vous devriez essayer aussi souvent que possible.


6. Vos descriptions sont vides

Plus ennuyeux que manquer de détails, c’est d’essayer de forcer des descriptions en utilisant des adjectifs qualificatifs. Cela inclut des mots comme: très, beaucoup, peu, vraiment. Ces mots n’ajoutent rien au sens de vos phrases, et leur enlève de leur impact en les rallongeant sans raison. Évitez autant que possible de les utiliser, cela n’enlèvera rien à vos écrits.


7. Vous n’embrassez pas ce qui fonctionne

Étonnamment, dans un monde ou de nombreux blogueurs essayent de recopier le succès des autres, il y a aussi le problème de vouloir être trop différent, et chercher à constamment sur-expérimenter pour montrer sa différence — être la « vache violette » tout le temps. C’est ignorer ce qui a été éprouvé, et les véritables standards qui fonctionnent.

Pourquoi voyez-vous souvent des: « Comment faire ceci » « Pourquoi vous devriez faire cela », « 10 points pour fait ceci », « Ce que cela peut vous apprendre de ceci » Si ces formules d’article reviennent si souvent, c’est parce qu’elle fonctionne si bien.

Ces méthodes fonctionnent, et donner à vos lecteurs ce qu’ils veulent n’est pas une mauvaise chose. Ne pensez pas que vous ne sortiez pas de la masse si utilisez régulièrement ces formats d’article qui ont prouvé leur efficacité maintes et maintes fois. Cherchez à vous différencier autre part.


8. Vous radotez souvent dans vos articles

Coupable. J’avoue je le fait parfois, par besoin de m’exprimer. C’est une grosse erreur. Je peux commencer à parler un peu trop de mon ressenti, ma journée qui s’est mal passée, de ce que je pense de comment devrait être les choses, parce qu’actuellement ce n’est pas bien, et en le faisant, je me demande non mais vraiment, pourquoi moi?

Vous voyiez le modèle du problème? Vous ne donnez pas à vos lecteurs ce qu’ils veulent. Vous les noyez dans du blabla qui ne leur apporte rien.

Si vous avez un blog, et que vous avez créer un business autour de ce blog, c’est pour donner précisément à votre audience ce que vous leur promettez , ce qui va résoudre leurs problèmes ou améliorer leur vie.

Ne radotez pas, donnez à vos lecteurs ce qu’ils veulent. Si vous êtes passionné par votre sujet, cela ne devrait pas être une épreuve pénible.


9. Votre blog est trop répétitif

Ok, il est nécessaire pour les blogueurs d’être spécifique, pour construire une audience, et être connu pour un sujet précis. Mais vous ne pouvez pas parler jusqu’à la fin de vos jour uniquement de fitness, de marketing, ou de développement personnel. Cela va vous ennuyer, et cela va ennuyer vos lecteurs.

En progressant et en continuant d’écrire pour votre blog, vous pourriez vous trouvez ennuyer par vous-même d’écrire toujours le même style d’article * »comment faire »,* ou de ne pas faire évoluer votre sujet ou explorer des sujets très liés à la spécifié de votre sujet ou thématique.

Vous pourriez essayer ce que moi-même je n’ai pas beaucoup fait, les interviews, les podcasts, les vidéos qui sont des activités très différentes de l’écriture dans leur conception.

Non seulement cela pourrait vous permettre de toucher d’autres autres audience à travers d’autres médias, YouTube, iTunes, d’autres audiences de blogs, mais cela donnerait aussi à votre audience existante une autre manière « d’entendre votre voie » (littéralement) et de connecter avec vous.

Donc, ne soyez pas ennuyeux, varier votre style d’écriture et votre manière d’aborder votre sujet. Vos écrits, et votre blog s’en portera mieux.


10. Vous n’éditez pas

Est-ce qu’il n’y aurait pas des phrases entières qui ne servent à rien dans votre article? Est-ce qu’il n’y a pas de répétitions?

Je sais, quand on fini d’écrire un article, on a envie de le publier rapidement, mais c’est justement à ce moment là qu’on laisse passer tout un tas de petits optimisation et corrections, qui peuvent faire de votre blog un succès.

Vous pourriez prendre 2min juste pour réfléchir au meilleur titre possible pour votre article, et donner envie aux gens de le lire. Vous pourriez éditer et supprimer les répétions qui ne servent pas au lecteur pour avoir l’essentiel de l’article rapidement. Vous pourriez changer quelques mots pour optimiser votre article pour le SEO. Vous pourriez placer quelques liens vers d’anciens articles références qui vont renforcer leur poids dans votre référencement, et donner au lecteur des articles liés à lire. Vous pourriez reformuler certaines passages clé pour leur donner plus d’impact.

Demandez-vous toujours « Est-ce que cela bénéficie au lecteur? » « Est-ce que cette ligne lui apporte quelque chose? » « Est-cela est utile au succès de l’article? »

Cet empressement à la fin, c’est le moment ou vous allez publier votre article en pensant faire un gros BOUM, et non, en fait il n’aura pas du tout autant d’effet escompté. Ne négligez pas l’importance d’éditer vos articles, même avec vos meilleurs articles écrits « d’un trait » en 20 minutes.

Éditer, cela va plus loin que la grammaire et l’orthographe.

Ces 10 points demandent pratique et apprentissage mais peuvent une énorme différence dans la qualité de vos écrits.



Vous avez aimé cet article? Ici, un autre:

Guide pour prospérer, aimer votre business freelance et votre vie