1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

Mon bilan 2017, et objectifs pour 2018

Publié le 14 janvier 2018 / Écrit par Julien Lucas

Hello,
Cela fait 2 mois que je n’ai plus écris sur le blog. Il s’est passé pas mal de choses en 2017 pour moi. Ma carrière de développeur freelance décolle vraiment maintenant. Dù à mes compétences en code que je maîtrise bien désormais.

Ça explique d’ailleurs pourquoi je n’ai plus écris sur ce blog depuis 2 mois. On m’a pas laissé respirer fin 2017.

En 2018 le défi sera pour moi de mieux maîtriser mon équilibre vie / business. Bien gagner ma vie, et ne pas me faire absorbé, être moins en posture où je réagis. Littéralement c’est ce que veut dire bien gagner sa vie. Gagner sa liberté, et plus.

Bosser comme un fou, dans une startup, en freelance, en salarié ou ailleurs n’a aucun sens si c’est pour ne vivre une belle vie, intéressante. C’est de la connerie pure et dure.

Mon

Je voulais faire un bilan que je partage, j’ai pensé que c’était bien de donner des explications aux gens qui me suivent. Je continuerai à créer du contenu, souvent j’espère car j’ai surtout un problème de manque de temps.

Alors ça va être un peu le « 3615 mylife », mais écrire m’aide aussi à me recentrer. Et j’essaie d’aider les autres en même temps.

Ce qui s’est passé en 2017 en bien et mauvais

Chiffre d’affaire

J’ai atteint un chiffre d’affaire qui m’a permis de vivre correctement. Rien d’extra.

C’est aussi dù à mon tarif qui est trop bas je crois. Tu me dira, pourquoi je charge pas plus? Ben, je me pose la question. Il suffit d’être bon en JavaScript pour commencer à faire payer du 400€/jour voire du 500-550€. C’est pour ça que tout le monde se focalise sur JavaScript, ça paie bien. Résultat ces développeurs ne savent même pas coder en HTML/CSS, alors que c’est super important, c’est la base du web.

Moi je suis bon en HTML/CSS/JS/Wordpress, je connais React/Angular aussi pour la création d’applications web. En 2018, je me fixe l’objectif de 40000€ de CA. Ce qui n’est même pas tant que ça. C’est le salaire brut que je pourrai toucher en salarié. Je peux atteindre ce CA, mais ça dépend aussi de ma capacité à travailler régulièrement avec 2-3 clients réguliers.

Fitness (levée de fonte)

Pour la première fois en 10 ans, j’ai raté plein de séances à la salle de sport. Résultat: manque d’énergie, pas assez de relâchement du stress, je fais plus d’erreurs de jugements quand je code. Il faut que je revienne à 4-5 heures de sport par semaine.

J’ai eu des périodes intenses, mais j’ai moins travailler qu’en 2016

Je travaille 40-50 heures par semaine. Parfois un peu plus. J’ai du faire 4-5 nuits blanches pour tenir des délais serrés en 2017. C’est le signe qu’il y a un problème. J’aimerai ne pas travailler plus de 30-40 heures / semaine et bien gagner ma vie.

Ce que je vise en 2018

Ne pas juste être un développeur

Je cherche toujours à apporter le plus de valeur possible. Je travaille très, très dur pour ça. Mais si j’étais seulement quelqu’un qui « pisse du code » je sentirai que je rate ma vie.

Lire plus de livres

J’avais pas mal lu entre 2011 – 2016. Plus de 150 livres sur le business, l’entrepreneuriat. Tout ce savoir m’a aidé à atteindre les objectifs que je m’étais fixé. C’est à dire travailler comme développeur freelance avec les meilleurs, sur des projets intéressants.

En 2017 c’était pas mal non plus. Je me suis calmé avec les libres business où j’apprends rarement du nouveau. Je lis de la littérature française, et m’intéresse à la culture générale.

Vivre une vie riche

Je parle pas d’argent (pas forcément en tout cas 🙂 ). J’aimerai voyager. Voir d’autres pays je veux dire. Sortir de chez moi pour me relaxer dans le bois d’à côté, c’est bien, mais pas dépaysant.

Je suis beaucoup Tim Ferriss, j’admire sa capacité à capter l’attention, et il apporte quelque chose de vraiment bon en échange : il m’aide à améliorer mon lifestyle, et donne aussi quelques bons conseils d’entrepreneuriat et de marketing.

Monétiser mon audience

J’avais déjà tenté en 2013-2014, ça ne m’avait pas suffisamment rapporté d’argent: un truc comme 2000€. J’aurais pu vendre plus si j’avais plus marketé, mais le produit n’était pas non celui que voulais largement mon audience.

Je ne sais pas quelle forme prendra cette monétisation. Produit probablement. Mais bon, créer du contenu, il faut en tirer un retour qui soit aussi monétaire, sinon c’est un peu bête (voire très bête) de passer tout ce temps à créer du contenu

Donc en 2018 prépares-toi, je vais tenter de te monétiser (c’est de l’humour, hein).

Créer des collaborations long terme

La prospection c’est difficile, est très pénible. Ce sont des jours où vous n’êtes pas payé. L’objectif est pour moi de travailler avec 2-3 clients réguliers à fort potentiel. Dans la tech, agences de qualité, des startups. Des missions que j’obtiens grâce à mes contacts, ma présence web, ou via Malt.fr ou Comet.io.

Avoir des relations qui ont du sens

Pour moi l’objectif du travail : c’est de gagner de l’argent bien sur, de faire un travail qu’on aime, de vivre librement. Mais c’est aussi d’avoir des relations qui ont du sens, voire de vivre avec une communauté.

Voilà. Je voulais partager mon bilan 2017 et mon orientation pour 2018, il fallait que je clarifie ça avec mon audience. Et je me rend compte qu’au fond ce n’est même pas si ambitieux. Mais l’important est surtout pour moi de créer une vie où je me sens bien avant tout.

Bravo si tu m’as lu jusque là. Voilà pour le 3615 mylife. En 2018 je continuerai à créer du contenu dans l’objectif de t’aider à créer le business que tu veux.

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes:


Vous avez aimé cet article? En voici un autre:

Principes pour aimer vivre esseulé en télé-travail (et en augmentant votre productivité)