1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

6 éléments déterminants pour être embauché en freelance et bien payé

Publié le 11 avril 2017 / Écrit par Julien Lucas

Nous sommes tous pareils. Je veux dire par là qu’il y a des milliers de designers, de développeurs, de graphistes, de community managers, ect… et je sais pas vous, mais des fois on a l’impression que tout le monde fait pareil. Un développeur front-end 3 ans d’expériences ressemble à un autre développeur front-end 3 ans d’expériences.

Il y a des petites choses qui nous différencient, et ces choses ont une grande importance.

Qui le client va embaucher entre 4 community managers par exemple? Et vous-même qui êtes prestataire quel genre d’entreprise et de vie voulez-vous construire?

J’ai suivi 3 formations différentes sur le freelancing, de Seth Godin, Brennan Dunn, et de Jonathan Path. Tous des gens au top niveau freelancing, les meilleurs (Seth Godin avant d’être l’écrivain demi dieu du marketing que l’on connait a été freelance de longues années). Avec cet article j’ai essayé de faire un condensé aussi court que possible du meilleur de ce que j’ai appris. Pour que vous puissiez prendre juste l’enseignement essentiel et en tirer des bénéfices rapidement.

6

Vous pourriez suivre une formation freelance durant 3 heures qui vous expliqueraient mieux tout ça. Eh bien j’essai de vous transmettre en 1000mots le plus utile.

Qu’est-ce qui fait qu’un client décide de vous embaucher vous et pas un autre prestataire tout en vous faisant bien payer?

1. Capacité à apporter la solution attendue

Vous avez remarqué, je n’ai pas dit compétences. Je n’ai jamais discuté de compétences avec mes clients pour conclure un contrat. Même sur une plateforme freelance et où je suis tout d’abord sélectionné pour mes compétences, ensuite on évoque plus tellement les compétences.

Ce qui compte c’est la solution que vous apportez à vos clients. Donc pour ça il faut déjà montrer que vous comprenez bien le problème.

J’essai toujours de montrer des exemples de précédentes réalisations, qui prouvent que je peux réaliser ce que le client veut. Si vous montrez que vous avez déjà fait ce que veut votre potentiel client, ça vous départage déjà nettement de la concurrence.

2. Votre positionnement marketing

Qui croyez-vous qu’un CEO de startup va avoir envie d’embaucher si vous dites dans votre pitch, sur votre site web, que vous travaillez spécifiquement avec les startups, et que vous avez 2-3 exemples dans votre portfolio de précédentes réalisation avec des startups? Vous devenez très pertinent à ses yeux.

Il vous mettra dans sa liste des 3, 4 ou 5 prestataires avec qui discuter pour savoir comment vous pouvez l’aider.

3. Réduire le risque

L’aspect risque est super important, car ça joue sur la perception de vos tarifs. Il faut que vous soyez conscient de ça, car si c’est un risqué, votre client va vouloir mettre moins d’argent sur la table. Son projet pourrait échouer.

Réduire le risque est un facteur déterminant pour être sélectionné par votre client.

Comment vous pouvez réduire le risque?

Supposons que vous sachiez déjà techniquement exécuter avec succès, vous pouvez planifier un call avec votre client chaque semaine, ou en fin de chaque journée pour faire un rapport sur votre travail. Ça peut déjà le rassurer.

Mais je crois le mieux pour réduire le risque, c’est de montrer un exemple similaire dans une de vos précédente réalisations. J’essai toujours de montrer à mon client que j’ai déjà réalisé, je lui donne un lien url d’un site que j’ai réalisé, en pointant par exemple la partie JavaScript compliqué similaire, une fonction compliquée similaire. C’est très convaincant et rassurant pour mon potentiel client. Vous montrez que vous avez l’expérience nécéssaire.

Ça se joue aussi à la confiance je crois. Si vous êtes confiant, votre potentiel client va re-sentir votre confiance.

4. L’aspect financier

Le critère déterminant le voilà: l’aspect financier. Ce que vous dites à votre client, votre offre, tout ça est vue a travers le prisme de l’aspect financier.

Votre potentiel client regarde votre capacité à délivrer la solution (éventuellement vos délais s’il est pressé), le risque à vous embaucher, et il compare ça à votre tarif et à celui d’autres prestataires.

L’aspect financier c’est aussi le retour sur investissement que votre potentiel client peut faire.

Exemple, si vous facturez 25.000$ la semaine comme Brennan Dunn (un développeur/coyrighter/marketeur freelance), une somme exorbitante, mais que vous expliquez à votre potentiel que vous pouvez améliorer son taux de conversion en vente au minimum de 10%, et que votre client pourra rembourser en 6 mois son investissement, alors ça n’aura rien coûté à votre client. Le tout c’est de convaincre le client que vous pouvez réaliser 10% de conversions en plus. Pour ça il faut montrer de précédentes réalisations.

Le gars Brennan Dun n’est pas le meilleur techniquement, par contre il très fort en business.

5. Laissez le choix à votre potentiel client

Quand vous dites que vous vendez votre prestation à 2800€, ce qui est un grosse somme, votre potentiel client ne sait pas à quoi comparer votre chiffre en terme de valeur. Vous lui mettez un peu le couteau sous la gorge, il ne contrôle rien.

Votre potentiel client va de toute façon aller voir d’autres prestataire, et il va essayer de se faire une meilleure idée des tarifs et voir ce qu’il peut recevoir comme valeur qu’il peut recevoir.

Vous pouvez avoir bien plus d’impact commercial.

Si vous proposez 3 offres différentes à votre potentiel client, vous lui donnez déjà du contrôle. En comparant ces 3 offres différentes il peut se rendre compte de la valeur de ces 2800€. Il peut alors sélectionner l’offre qui lui conviendrait le mieux.

Vous pouvez par exemple vendre une prestation web design, une prestation web design et optimisation, et une prestation analyse de la clientèle, web design et optimisation. Et donc vous avez 3 fois plus de chances d’être embauché.

6. Le genre de personne que vous semblez être

Alors non ce n’est un critère déterminant, ni pour être le prestataire sélectionné, ni pour être bien payé.

Ça ne va pas remplacer vos compétences, ni votre tarif. Cependant je pense que les clients préfèrent embaucher un freelance avec qui ils se sentent confortable pour travailler.

Je pense que votre branding personnel est important quand vous êtes indépendant. Et même si vous ne faites pas votre personnel branding consciemment, vous dégagez quand même une personnalité, un univers, une mentalité. Ça se voit sur votre site web, votre photo, avec le style qui ressort de votre portfolio. Tout ça donne une indication de qui vous êtes.

Voilà, c’est tout. Je sais que cet article sur le marketing freelance est court. Ça manque d’exemples. J’ai essayé de te donner le condensé du meilleur de que que j’ai appris.

Passes une formidable semaine,

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes:


Vous avez aimé cet article? En voici un autre:

6 éléments déterminants pour être embauché en freelance et bien payé