1 conseil/semaine
pour construire
un business toujours meilleur

J’aide les freelances et indépendants à construire un solide business long terme et créer une vie selon leurs termes. Abonnez-vous!

12 manières d’avoir plus de valeur ajoutée pour vos clients en freelance

Publié le 4 avril 2016 / Écrit par Julien Lucas

Il y a deux types de valeur. La valeur délivrée, et la valeur perçue. Dans cet article, 12 manières pour avoir une forte valeur perçue, et aussi avoir plus de valeur ajoutée à délivrer à vos clients.

Nous devrions travailler à avoir une forte valeur perçue, pour que les clients nous choisissent, puis ensuite délivrer beaucoup de valeur.

Ces conseils visent à vous aider à avoir un business plus profitable.

Plongeons dedans.

1. Raconter une histoire

La plupart des freelances racontent cette histoire « je suis désespéré, s’il vous plaît choisissez-moi!! ». Mais nous ne sommes pas obligé de raconter cette histoire là. Il y a plein de possibilités.

12

J’ai souvent raconté cette histoire là moi: Je suis le guerrier de la vie. J’ai vaincu de si grands obstacles (si grands!) que, toi client, tu devrais me choisir pour un projet où il faut une équipe de choc. Là où la sueur va ruisseler pour tenir une deadline de cinglé, là où le café va remplir ma tasse jusqu’à 7 heures du matin, là où peu auront le cran de s’aventurer même parmi ceux plus compétents que moi car préférant jouer au babyfoot. C’est une histoire que j’ai raconté, et c’est aussi parce que je veux attirer à moi de bons projets. Après faut assurer…

Ceci dit, je ne recommande pas les deadlines de cinglé. Mais moi ça m’a aidé à obtenir des clients.

Quelle histoire racontez-vous? Pouvez-vous changer ou améliorer votre histoire pour avoir plus de valeur perçue?

Lecture recommandée: comment exciter vos potentiels clients à l’idée de travailler avec vous

2. Avoir la meilleure carte de visite que vous ayez vu

Bon, moi j’ai crée des cartes de visites, mais je n’ai pas eu l’occasion d’en distribuer… Mais je sais qu’une carte de visite de tueur fait son effet. Ça vaut le coût d’investir quelques dizaines d’euros dans une centaines de cartes de visite.

Ayez un magnifique logo, avec du papier quadruple couches, des reflets, ou les lettres creusées sur une matière rare comme du cuir tanné. Impressionnez. Faites que même quelqu’un qui ne vous aime pas ait envie de garder votre carte de visite.

3. Être super serviable

Vous répondez aux mails en 10minutes. Vous êtes prêts à démarrer un projet client dès aujourd’hui. Vous répondez aux emails minuit (je ne suis pas partisan, mais bon…) Ça a de la valeur.

Être très répondant aux besoins de potentiels clients m’a aidé à signer des contrats. Je prenais soins de leurs besoins, je répondais rapidement, de manière efficace, précise. Prêt à démarrer immédiatement, pour un tarif attractif.

Le contrat est terminé? Relancez vos clients. Écoutez-les. Voyez s’ils ont besoin d’autres choses. Prenez soin d’eux.

4. Se spécialiser et ajouter de nouvelles compétences

Commencez par vous spécialiser. Ensuite apprenez de nouvelles compétences. Une seule à la fois. Ainsi vous pourrez obtenir une plus grande variété de projets, toucher une plus large clientèle.

Moi j’ai commencé je savais faire de l’intégration html/css. Maintenant j’ai ajouté le développement frontend en apprenant à programmer moi-même le javascript. Il faudrait que j’apprenne Angular, Node. Je veux aussi développer plus mes compétences en ux/ui design.

Commencez par une spécialité. Puis ajoutez de nouvelles compétences pour augmenter le nombres de solutions que vous pouvez apporter à vos clients.

5. Devenir un pro de la gestion de projet

Vous êtes bon communicant. Vous avez vos documents prêts, devis bien designé, questionnaires, guide de démarrage, facture d’acomptes, document sur les étapes du processus. Vos conditions générales définis. Le client sait ce qu’il aura à la fin. Vous êtes un pro. Tout se passe comme sur des roulettes avec vous.

Je fais tout mon possible que qu’avec moi un projet se passe de manière fluide. Sans drama. Que la communication soit limpide. J’explique à mon client où l’on en est dans le processus, ou l’on va, ce qu’il y a à venir. J’évite qu’il ait à me relancer en essayant de devancer ses besoins.

Devenez un pro de la gestion de projet, communiquez beaucoup avec vos clients pour tout soit clair. Une bonne communication ça défini le succès d’un projet. La facilité et fluidité à travailler avec vous, ça donne envie à vos clients de retravailler avec vous.

6. Adopter un bon pricing

C’est un art le pricing. Il n’y a pas LE bon pricing. Il y a plein de possibilités. 

Au débu, vous n’avez pas le choix, si votre portfolio n’est pas intéressant vous êtes compétitif parce que vous avez des tarifs bas. Mais les prix bas ne sont pas une stratégie marketing viable à long terme. Il y a toujours quelqu’un qui fera pareil et moins cher que vous. Cherchez donc à délivrer plus de valeur pour récupérer de meilleures projets.

Un client associe un tarif bien chargé à un travail de valeur.

Mais ne pratiquez pas non plus des tarifs trop hauts si vous ne délivrez pas la valeur associée. Le risque là encore c’est que quelqu’un délivre autant de valeur pour moins cher, et là vous êtes grillé.

Pratiquez des biens chargés. Sauf si vous vendez des commodités comme dit Oussama Ammar de The Family. Je vous recommande sa très intéressante vidéo sur le pricing.

7. Partager votre expertise

Il nous faut sortir de ce schéma dans lequel il est difficile du sortir du freelance générique embauché comme simple exécutant mal payé. Il nous faut être embauché comme expert. Bloguez, partagez vos idées, que les gens puissent savoir ce que vous pouvez offrir avant de discuter affaires avec vous.

J’ai eu mon premier client grâce à mon blog. C’était une chef d’entreprise indépendante d’une grosse boîte. Elle hésitait entre moi et une agence web Parisienne réputée. Bon d’accord mon tarif pas excessif aidant surement, mais au final c’est moi qu’elle a choisi. Car elle lisait mes articles, elle aimait mes idées.

Mettez-vous y, partagez ce que vous savez, créez une audience. Sur Facebook YouTube, un blog, peut importe. Pas besoin d’aider beaucoup. Juste un peu souvent.

En étant embauché comme expert le client vous écoute plus, vous pouvez délivrer plus de valeur, et donc vendre plus cher.

8. Créer une liste email

Je parle là du concept de « permission de marketer » de Seth godin. Les gens s’inscrivent à votre info-lettre pour recevoir votre expertise, vos nouvelles. Vous n’êtes plus un inopportun qui vient faire sa promotion. Les gens ont demandé eux-même à recevoir des infos venant de vous. Ils sont donc plus réceptifs à faire du business avec vous.

9. Créer une brand humaine

Plutôt que de vous cacher derrière vos erreurs, amenez tout votre être dans le travail. Moi je n’aime pas travailler avec quelqu’un avec qui il est mal vu d’admettre l’erreur, quelqu’un qui ne prononce jamais « là je crois que ma solution n’est pas terrible, nous devrions plutôt faire ceci » … c’est du refus de laisser place à l’apprentissage, du refus de nous élever l’un l’autre par le haut.

Si les gens veulent quelqu’un de parfait ils peuvent choisir quelqu’un de moins cher qui se comporte comme un poulet à l’usine.

10. Travailler tous les jours à générer des leads qualifiés

La partie que je n’aime pas du freelancing: la recherche de client, me vendre. Mais maintenant j’apprends à le voir différemment, je me dis que je fait une faveur en cherchant à aider les gens.

Je dois travailler tous les jours à créer des leads. Je dois trouver les clients idéaux qui ont besoin de ce que j’offre comme services en web design et développement. Le bon « match ». Sur 20 personnes que je contact je signerais un contrat avec peut-être 2 ou 3.

Un freelance doit se créer un flux constant de leads pour s’assurer que les contrats s’enchainent continuellement. A moins que vous ayez déjà des clients déchainés à taper sur votre portillon.

11. Faire du travail dont vous êtes fier

Autant dire que j’ai travaillé à perte. Pour 70 à 80 heures de travail par semaine — car bien sur il faut parfois que je développe mes compétences en cours de projets. Mais à la fin ça vous fait un beau projet à mettre dans votre portfolio. Ça améliore votre réputation. Ça vous permet d’attirer de meilleurs projets, de pouvoir plus charger vos tarifs.

12. Avoir de formidables outils

Sur quoi travaillez-vous? Vous utilisez Sketch, Illustrator, vous codez sur le meilleure éditeur de code, vous utilisez dropbox, github, vous utilisez les dernières fonctionnalités html5, vous avez un appareil photo de tueur fixé sur un drone pour prendre des photos rares pour un certain type de clients, ect… Bref, vous avez de formidables outils qui vous permettent de travailler rapidement, mieux, ou de faire des choses rares.


Incorporez ses idées dans votre business

L’économie est basé sur la rareté. Devenez rare dans vos compétences et dans vos pratiques.

Peut-être que vous avez juste besoin d’ajouter une seule ou deux de ces choses à votre business de freelance.
Pour les tarifs bas pour obtenir de meilleurs projets, nous pouvons le faire de temps en temps pour essayer de faire « effet levier » sur notre business. Mais avec ces pratiques et de la patiente, vous pouvez améliorer votre business freelance, le rendre plus profitable.

Apprenez à construire un meilleur business long terme
et une vie selon vos termes: